La ruche qui dit oui : manger mieux, manger juste !

Aujourd’hui, Sejourning a décidé de se pencher sur une initiative qui fête bientôt ses deux ans et qui permet à tout le monde de manger mieux à moindres frais en faisant collaborer consommateurs et producteurs : La Ruche qui dit Oui !

ruche_une

La ruche qui dit oui : kézako ?

La Ruche qui dit Oui ! est une plateforme internet mettant en relation des consommateurs à la recherche de produits locaux et pas cher et des producteurs cherchant à distribuer leur production en privilégiant les circuits courts. C’est un site qui favorise les échanges directs entre producteurs locaux et consommateurs lors de marchés éphémères partout en France.

Lancée en 2011, La Ruche qui dit Oui ! prône une consommation citoyenne et défend les circuits courts sans tomber dans l’idéologie et dans la morale : distribuer et produire de façon écologique oui mais pas au détriment du goût et du plaisir ! L’organisation compte aujourd’hui plus de 200 ruches ouvertes partout en France et autant sont en construction, 25 000 consommateurs et 1200 producteurs !

Comment ça marche ?

N’importe qui peut ouvrir une ruche n’importe où en France : un particulier peut ouvrir son garage, une école peut transformer son préau en marché pour quelques heures, un café peut accueillir les produits le temps d’une matinée. Le responsable se charge de contacter des producteurs locaux (dans un rayon de 250km maximum) et de les convaincre de participer à l’aventure. Viande, légumes, lait, fruits, pain, vin, miel etc. tous les producteurs sont les bienvenus et tous les consommateurs également. Le recrutement d’une petite communauté d’amis, voisins, collègues, curieux est indispensable pour commencer la distribution.

C’est là que le processus s’enclenche : les producteurs font une offre pour leurs produits (par exemple, le kilo de pomme à 1,40€ si la ruche parvient à écouler 100kg de pommes). Ils ont carte blanche pour fixer leurs prix et les conditions de livraison. Le responsable de la ruche ouvre alors les commandes sur le site, les membres de la ruche ont six jours pour passer commande en ligne tout simplement en cliquant sur les produits qu’ils désirent et en demandant la quantité dont ils ont besoin. C’est là la grande différence avec les AMAP (Associations pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne): c’est vous qui fixez le contenu de votre panier et c’est vous qui décidez de la quantité que vous souhaitez commander. Si les commandes des consommateurs remplissent les exigences du producteur (les 100kg de pommes ont été pré-commandées) la ruche dit « oui » et le producteur la livre.

Le jour de la livraison, les consommateurs récupèrent le panier qu’ils ont commandé et ont la possibilité d’échanger avec le responsable de la ruche, les autres abeilles et les producteurs !

Qui gagne quoi ?

Dans un souci de commerce équitable et de suppression d’intermédiaires, dans une ruche, le producteur vent ses produits directement aux consommateurs. Ce n’est qu’une fois la vente effectuée qu’il est facturé une prestation de services d’un pourcentage total de 16,7% : 8,35% de ses recettes vont au responsable de la ruche et 8,35% vont au site et permettent de rémunérer les 20 personnes travaillant à la « ruche mamma » et œuvrant au développement de la communauté.

gain

La Ruche qui dit Oui ! est donc la solution idéale pour tous les « locavores », les défenseurs des circuits courts, les « foodies » à la recherche de produits de qualité et les amateurs de rencontres et de bons plans !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s